49- Apparitions de la vierge ?

Este radioclip es de texto y no tiene audio grabado.

Jesus dément le miracle de fatima

Lucia Dos Santos et ses cousins Francisco et Jacynthe Marto, les bergers qui dirent avoir vu la Vierge Marie à Fatima.

!(center)https://radialistas.net/wp-content/uploads/media/uploads/fotos_series/otro-dios/49g.jpg(alt_text)!

Rachel : Pour remonter le moral de nos auditeurs qui pourraient avoir été découragés par notre dernier programme, l‘unité mobile de «Emisoras Latinas» a décidé de retourner à Nazareth , petite ville paisible. Nous commençons notre entretien d‘aujourd‘hui par une blague.

Jésus : Une blague ?

Rachel : Oui, c‘est sur votre mère.

Jésus : Raconte-la moi…

Rachel : Il se fait qu‘un prêtre arrive au ciel et voit un gosse qui pleure. « Qui est-ce ? demande-t-il. – C‘est l‘enfant Jésus, lui dit-on. – Et pourquoi pleure-t-il tant ? – On lui répond : parce que sa mère descend sans cesse sur terre et n‘a pas le temps de s‘occuper de lui… »

Jésus : Peut-être suis-je encore à moitié endormi, mais je ne comprends pas ta blague.

Rachel : Vous verrez, Jésus-Christ : votre mère descend continuellement du ciel sur la terre. Depuis quelque temps, en effet, elle multiplie ses apparitions dans le monde. Cela fait vraiment une avalanche : Lourdes, La Sallette, Beauraing, Banneux, Garabandal, Medjugorje, Cuapa,

Ostina et d‘autres lieux. La liste est interminable.

Jésus : Vraiment ?

Rachel : Il y a des images de Marie qui pleurent, des peintures qui saignent, des silhouettes de Marie dans des arbres, dans des ruisseaux… Même, récemment, votre mère est apparue dans un morceau de pizza…

Jésus : Et que fait ma mère quand elle apparaît ?

Rachel : Elle demande qu‘on lui construise une église et que l‘on prie le chapelet. Une des apparitions les plus célèbres a été celle de Fatima.

Jésus : Raconte-moi cela, car je n‘en sais rien…

Rachel : Le 13 mai 1917, à Fatima, au Portugal, trois petits bergers ont vu une dame dans le ciel. Elle était grande, blonde, et vêtue de blanc…

Jésus : Alors je ne crois pas que c‘était ma mère. Elle était noiraude, petite, et avait une tunique couleur de terre… Et quelle langue parlait-elle ?

Rachel : Portugais.

Jésus : Elle parlait portugais ? étrange…

Rachel : Quelques mois après, il y a eu le miracle du soleil : un prodige qu‘ont vu 70.000 personnes.

Jésus : Qu‘est-ce qui s‘est passé, Rachel, dis-le moi…

Rachel : à midi, après avoir attendu des heures et des heures, les trois petits bergers ont vu votre mère montrant le soleil. Alors, le soleil a commencé à tourner et à tourner, à devenir rouge, et à se décrocher au-dessus de la foule qui hurlait…

Jésus : ça paraît terrible…

Rachel : Et au moment où la boule de feu allait tomber sur les gens, le miracle s‘est arrêté et le soleil a repris sa place dans le ciel.

Jésus : Pourquoi appelles-tu une telle calamité, un miracle ?

Rachel : Moi, pas ! Mais vos représentants au Vatican ont reconnu officiellement cet événement comme un grand miracle. Vous, Jésus-Christ, qui êtes son fils, que pensez-vous de cela ?

Jésus : Que Dieu fait luire le même soleil sur les bons et sur les mauvais, sur les malins comme sur les idiots.

Rachel : Je ne vous comprends pas.

Jésus : Il n‘y a qu‘un seul soleil dans le ciel, n‘est-ce pas, Rachel ? Le soleil que ces personnes ont vu ce jour-là était le même dans le monde entier. Si le soleil était sorti de son chemin, tous les enfants de Dieu s‘en seraient rendus compte. Le miracle n‘a pas été que certains l‘ont vu, mais que la majorité ne l‘a pas vu.

Rachel : Mais que s‘est-il passé alors à Fatima ? Tant de monde ne peut pas avoir une hallucination en même temps.

Jésus : Peut-être avaient-ils mangé quelque chose ? Ou ont-ils eu un malaise après tant d‘heures d‘attente ?

Rachel : Vous ne croyez pas au miracle de Fatima ?

Jésus : Cela me rappelle les histoires que nous racontait la nuit, pour nous faire peur, mon grand-père Joachim.

Rachel : Et les autres apparitions de votre mère Marie ?

Jésus : Ma mère n‘a pas besoin d‘églises ou de chapelets. Elle ne joue pas à cache-cache. Laisse ça, Rachel, et raconte-moi des blagues plus drôles.

Rachel : Pas avant de quitter le programme. Nous disons donc « au revoir » aux auditeurs d’« Emisoras Latinas» qui, une fois de plus, se demandent où nous allons les mener. Depuis Nazareth, Rachel Pérez, notre envoyée spéciale.

49- Apparitions de la vierge ?

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.