10- Comment était Marie ?

Este radioclip es de texto y no tiene audio grabado.

“ma mere etait tres courageuse”,
affirme jesus

Prière préférée de Marie, mère de Jésus. Mosaïque de l’église d’Ain Karem.

!(center)https://radialistas.net/wp-content/uploads/media/uploads/fotos_series/otro-dios/10g.jpg(alt_text)!

Rachel : Les micros d’ « Emisoras Latinas » continuent dans la basilique de l‘annonciation à Nazareth . Ils couvrent la seconde venue de Jésus-Christ, lequel est né et a grandi ici, comme il nous l‘a lui-même raconté. Et moi, je vous fais part à vous de ce que nous avons reçu beaucoup d‘appels téléphoniques de ceux qui ont écouté notre reportage sur votre famille. Beaucoup ont été aussi surpris que moi. On me demande avec insistance un nouvel entretien sur ce thème si épineux.

Jésus : Eh bien je ne sais pas où ils voient les épines. Mais, finalement, Rachel, pose les questions que tu veux…

Rachel : Dites-nous, est-ce bien ici, en ce lieu, que votre mère a reçu la visite de l‘ange et qu‘elle a accepté humblement sa destinée ?

Jésus : Pourquoi dis-tu « humblement » ?

Rachel : Ben, votre mère Marie est un exemple universel d‘humilité, d‘obéissance, et de soumission à la volonté de Dieu…

Jésus : Alors là, je ne sais plus de qui tu es en train de me parler, car ma mère avait un sacré caractère.

Rachel : Comment « un sacré caractère » ?

Jésus : Elle avait du répondant. Tu sais comment sont les paysannes de nos campagnes… Marie ne s‘est jamais laissé dominer par quelqu‘un. Ni par Joseph, ni même par moi. Veux-tu que je te raconte quelque chose ?

Rachel : Racontez-nous ; racontez pour notre audience…

Jésus : Quand j‘ai ressenti l‘appel de Dieu, les problèmes ont commencé à la maison. Mes frères, qui étaient déjà grands, ne comprenaient pas. Ma mère, encore moins.

Rachel : C‘est impossible puisque Marie connaissait la volonté de Dieu sur vous, depuis le commencement.

Jésus : Écoute, Rachel. Un jour, j‘étais à Capharnaüm lançant notre mouvement et formant le premier groupe. La maison était pleine de gens. Ils m‘ont dit : « Jésus, on te demande à la porte. – Qui me cherche ? –  Ta mère et tes frères ! – « Et que veulent-ils ? – « Que tu abandonnes tes folies, et que tu rentres à Nazareth. » La plus acharnée était ma mère.

Rachel : Et vous, qu‘avez-vous fait ?

Jésus : Je les ai défiés. J‘ai haussé la voix pour qu‘ils m‘entendent : « Qui est ma mère et qui sont mes frères ? Ceux qui soutiennent le plan de Dieu, et non ceux qui s‘y opposent. »

Rachel : Et comment ont-ils réagi ?

Jésus : Ils étaient furieux. Mais après, petit à petit, avec le temps, ils ont compris. Ils ont changé. Mes frères et ma mère m‘ont accompagné alors partout où j‘allais. Eux aussi sont entrés dans la folie du Royaume de Dieu.

Rachel : Votre mère priait beaucoup, pas vrai ?

Jésus : Beaucoup, non. Mais, quand elle le faisait, elle le faisait bien.

Rachel : Quelle était sa prière préférée, l‘Ave Maria ?

Jésus : Laquelle dis-tu ? Non, sa prière préférée était un vieux cantique que je l‘ai entendu réciter bien des fois : « Mon âme magnifie le seigneur parce qu‘il a jeté les puissants de leur trône et élevé les humbles. Il a comblé de biens les pauvres et renvoyé les riches, les mains vides ». Oui, je me souviens, c‘est ainsi qu‘elle priait.

Rachel : Mais cela ressemble plus à un chant révolutionnaire qu‘à une prière…

Jésus : Comme je te le disais, ma mère était fort combative.

Rachel : Tout ce que vous nous racontez est très bien… Mais ce que notre audience demande, c‘est que vous parliez de l‘ange…

Jésus : Quel ange ?

Rachel : Gabriel. Celui qui a annoncé à Marie sa conception virginale…

Un sacristain : Voyons, voyons, vous deux… Il faut sortir. Nous allons fermer la basilique…

Jésus : Je crois qu‘on nous chasse d‘ici, Rachel.

Rachel : Alors nous allons faire une pause publicitaire et… Restez avec nous ! Pour « Emisoras Latinas », Rachel Pérez, Nazareth .

10- Comment était Marie ?

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.