15- Sauvé ou sauveur ?

Este radioclip es de texto y no tiene audio grabado.

Jesus: sauveur ou sauvé?

Pierre avec le nom de Jésus écrit en hébreu.

!(center)https://radialistas.net/wp-content/uploads/media/uploads/fotos_series/otro-dios/15g.jpg(alt_text)!

Rachel: Depuis la synagogue de Nazareth , ici les « Émissions latines ». Selon les derniers sondages, nous avons conquis une très large audience grâce aux révélations insolites que nous a faites Jésus-Christ lors d‘entrevues quotidiennes. Et les consultations de notre page Web dépassent tous les records. Cependant, une bonne partie des médias doutent toujours de votre identité.

Jésus : Et toi aussi Rachel ?

Rachel : Moi non, moi je crois que vous êtes vous-même. Encore que je ne nie pas que, parfois… Mais continuons. Vous nous avez expliqué que vous avez été circoncis ici même, le huitième jour.

Jésus : C‘est ici aussi qu‘on m‘a donné mon prénom.

Rachel : Jésus.

Jésus : Oui, Jésus. Mais dans ma langue cela se dit autrement. Cela donne : Yehoshuah.

Rachel : Je comprends que Jésus ou Yehoshuah veut dire Sauveur. Et vos parents vous ont donné ce prénom parce qu‘ils connaissaient déjà votre mission de salut.

Jésus : Je ne sais pas trop, car, de mon temps, c‘était un prénom très commun. Plusieurs de mes amis s‘appelaient Jésus. C‘est ainsi aussi que s‘appelait Josué, le premier qui est arrivé dans ce pays.

Rachel : Nous avons un appel téléphonique… Oui, allô ? D‘où appelez-vous ?

Gutierre : Je suis Gutierre Tibon. Je vous appelle de Mexico et je suis déçu, Mademoiselle.

Rachel : Pourquoi ?

Gutierre : Parce que n‘importe qui un peu au courant d‘étymologie sait que « Jésus » ne signifie pas « sauveur » mais « sauvé ».

Rachel : Sauvé ? Sauvé par qui ?

Gutierre : Sauvé par Dieu. C‘est ainsi que se traduit le prénom de Jésus. J‘en profite pour vous demander de le saluer de ma part.

Rachel : Bien volontiers. Merci à l‘ami mexicain. Et vous, Jésus, vous saviez que votre prénom voulait dire « sauvé par Dieu » ?

Jésus : Bien sûr. Dans notre village, on connaissait la signification des noms. Nous donnions beaucoup d‘importance au nom de chaque personne.

Rachel : Mais vous, vous n‘êtes pas « sauvé » mais « sauveur ». Le Sauveur du monde. N‘est-ce pas ?

Jésus : J‘ai été sauvé par Dieu, comme toi, et comme tout le monde. Dieu est le seul qui sauve.

Rachel : Mais…

Jésus : Laissons cela pour le moment et continuons avec les prénoms. Sais-tu ce que signifie le tien, Rachel ?

Rachel : Non, je ne sais pas.

Jésus : Brebis.

Rachel : Brebis ?

Jésus : Brebis de Dieu.

Rachel : C‘est beau. Cela me plaît.

Jésus : Et le nom de ma mère Marie ? Il est très beau aussi. On a dit une fois que cela signifiait amertume. Mais j‘ai pensé : on doit s‘être trompé parce que toutes les Marie que je connais sont joyeuses. Par la suite, un rabbin m‘a expliqué que Marie voulait dire « femme rebelle ». Cela m‘a davantage fait plaisir. Et cela correspondait au tempérament de ma mère.

Rachel : De votre temps on se souvenait du nom des aïeux, des généalogies.

Jésus : Oui, nous nous souvenions des grands-parents, des arrière-grands-parents…

Rachel : Et dans votre cas, c‘était avec plus de raison encore parce que votre lignée familiale était royale.

Jésus : Comment royale ?

Rachel : J‘ai lu que votre père Joseph était apparenté au roi David, ni plus ni moins. Vous êtes de sang royal.

Jésus : C‘est le même jeu que lorsqu‘on m‘a fait naître à Bethléem pour me présenter comme l‘héritier du roi David ! Mais moi… je suis un paysan de Galilée…

Rachel : Néanmoins il y a beaucoup de livres qui racontent l‘histoire du Saint Graal.

Jésus : Qu‘est-ce que ce Graal ?

Rachel : Le Saint Graal, le Sang Royal. Dans vos veines, Jésus-Christ, coule un sang royal. Vous êtes fils de roi.

Jésus : Je suis un fils d‘homme. Je me suis toujours présenté ainsi. Un parmi d‘autres, un de plus…

Rachel : Un certain Jésus ?

Jésus : Oui, c‘est cela. Parce que dans ce monde personne n‘a de sang royal, ni de sang bleu. Tous les sangs sont égaux : rouges. Et tous, frères et sœurs, nous avons été sauvés par Dieu, l‘unique Roi, l‘unique Sauveur.

Rachel : Eh bien, c‘est ainsi que nous terminons cet autre entretien en exclusivité avec Jésus, le Sauveur, je veux dire le Sauvé. Et ici, c‘était Brebis Pérez, je veux dire Rachel Pérez, d’ « Emisoras Latinas  » à Nazareth … Quelle confusion !

15- Sauvé ou sauveur ?

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.